L’apport de fonds personnels par un époux, séparé de biens, pour acquérir ou améliorer un logement à destination familiale, donne lieu à remboursement. Cass° 9 juin 2022 et à nouveau, V. Cass. 1ère civ., 5 avril 2023, n°21-22.296

Situation visée : un époux, séparé de biens, qui finance, avec des fonds personnels (donc en capital), l’acquisition, la construction ou l’amélioration d’un actif immobilier à destination familiale (usage familial), ne contribue pas aux charges du mariage par cet « apport en capital de fonds personnels », – sauf disposition ou convention contraire – ; par suite, cette situation ne rentre pas dans le champ d’application de l’article 214 du Code civil et la jurisprudence développée, sur ce thème, depuis 2013.

C’est l’information à retenir d’un arrêt en date du 9 juin 2022 (n°20-21.277), venant conforter une jurisprudence antérieure (3 oct. 2019, 17 mars 2021, 9 fév. 2022).

Ouff ! On aurait pu penser que le régime de la séparation de biens pouvait être, dans le contexte en question, plus communautaire que le régime de la communauté réduite aux acquêts, lequel ouvre droit à l’époux contributeur en capital (en cas d’utilisation de fonds propres) à une récompense dans cette hypothèse (C. civ., art. 1433).

Actualisation :  la Cour de cassation vient de rendre un nouvel arrêt en ce sens, le 5 avril 2023 (n°21-22296) venant conforter sa doctrine sur cette question !

Observation(s) : la jurisprudence dite CCM ou « 214 » a donné lieu à beaucoup de décisions, beaucoup de commentaires, et par conséquent, beaucoup d’information(s) et formations sur ce thème, notamment, en ce qui me concerne, à destination des étudiants en droit notarial, des conseillers en gestion de patrimoine et des avocats pour des recommandations en amont pertinentes.

Le 118ème Congrès des Notaires de France, qui se déroulera à Marseille, du 12 au 14 octobre 2022, a évidemment planché sur cette thématique au cœur de l’activité notariale (3ème commission, L’ingénierie notariale au service des familles, partie 1 : une union éclairée).

« Ne pas prévoir, c’est déjà gémir »

Léonard de Vinci

Related Posts

Ne manquez pas mes futures publications

GDPR

  • Ce site web utilise des cookies.

Ce site web utilise des cookies.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.
Les cookies sont des petits fichiers textes qui peuvent être utilisés par les sites web pour rendre l’expérience utilisateur plus efficace.

La loi stipule que nous ne pouvons stocker des cookies sur votre appareil que s’ils sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce site. Pour tous les autres types de cookies, nous avons besoin de votre permission.

Ce site utilise différents types de cookies. Certains cookies sont placés par les services tiers qui apparaissent sur nos pages.

À tout moment, vous pouvez modifier ou retirer votre consentement dès la Déclaration relative aux cookies sur notre site web.

En savoir plus sur qui nous sommes, comment vous pouvez nous contacter et comment nous traitons les données personnelles veuillez voir notre Politique confidentialité.

Veuillez indiquer l’identifiant de votre consentement et la date à laquelle vous nous avez contactés concernant votre consentement.